Jean-François Joubert
21 rue Dixmude, 29200  Brest
N°TVA : 25524040144

Jean-françois Joubert n'est pas un toutou

14/01/2014

Résumé de "Parafer ordinaire"

 

Je me souviens de mon grand-père, étrange et nu. Je devais tout lui expliquer. Je me souviens de ses yeux hagards face à cette phrase?: "?Avant de descendre du singe, l'homme avait dû descendre de l'arbre ou peut-être, est-ce le contraire???". Je savais pertinemment que cette phrase était le sujet de nombreuses polémiques. Seulement lui, il ne comprenait pas et moi encore accompagné de l'insolence de ma jeunesse, je lui demandais de raconter son histoire. J'ignore encore s'il grognait, s'il jappait, j'ai dû apprendre à le comprendre. Ce fut long et difficile. Comme la persévérance paye toujours, nous nous sommes offert un cocktail de patience et d'amour et j'ai ri. Ne cherchez pas à comprendre où il a vécu, oubliez ce que vous connaissiez au préalable de ce préambule. Ma traduction est fidèle aux images de mon grand-père. Si le ciel est rose et les nuages sont verts, ce n'est pas issu d'une folie ordinaire. C'est de cette couleur qu'il a vu sa vie défiler, lui, l'humain dans un pays où il était tenu en laisse par des chiens. Ne le croyez ni fou, ni ivre ou encore junky. Il s'agit de la mémoire de la jungle de son passé, où moi, je vous livre un ersatz de traduction, un essai sans prétention. Ne cherchez pas de vérité, elle a déjà subi la déformation des temps, des langues et l'imperfection malicieuse de mon imagination.

https://www.facebook.com/pages/Jean-Fran%C3%A7ois-Joubert/158071910951


Back
Top