Jean-François Joubert
21 rue Dixmude, 29200  Brest
N°TVA : 25524040144

désirs d'îles en stock à la maison

25/01/2014

Pour commander laissez-moi vos coordonnées, ici sur le site ! ce qu'en pense reflet du temps ! 

Il y avait eu le « Bleu terre »  ses petits textes ciselés, parfumés aux embruns voilà que Jean-François Joubert nous offre maintenant un roman ? Un récit autobiographique ? Un mystérieux mélange ? Le titre «  désirs d'îles », couleur océan, dit presque tout de ce petit livre réussi.

C'est un périple d'île en île, de pays lointain en littoral exotique, presqu'une errance, dans laquelle la mer, le fleuve, l'eau, en tous cas sont l'élément phare voyage au sens antique du mot, initiatique, un peu halluciné, dans l'imaginaire bien autant que dans le réel.

Rien dans tout ça, d'une litanie de catalogue touristique.

Pourtant, que ceux qui sont sur le point de partir, le glissent impérativement entre tee-shirt, crème solaire (anti moustiques aussi) et guide vert. Ne pas envisager d'aborder Antilles, Guyane, Madagascar, Maghreb sans ce petit « livre vert et bleu », puisque tout voyage digne de ce nom est bien une île, unique et son désir -  peut-être le plus fort -  se tapit en soi !

L'homme du récit, Marc, part   il largue les amarres de sa vie familiale, personnelle, lourde à porter et donc, logique, il part sur la mer … Un frère très aimé, fusionnel, jumeau (?) est parti sans laisser d'adresse, abandonnant le rivage, la terre (ferme ?) et laissant désemparée, démembrée la famille et la mère. On se surprend à fredonner le si beau texte de Maxime Le Forestier : «  toi, mon frère » … que je n'ai plus ... «  depuis notre naissance, Pierre affrontait le monde sans peur moi, Marc, je n'étais que l'envers du décor ».

Il part, là où il pense croiser son image   on n'ose dire, son fantôme ... Quête, un peu comme dans les tragédies antiques, mais aussi,  façon de chercher à guérir de ce besoin, qu'il suit dans des rencontres d'hommes différents, mais semblables – à la manière d'un puzzle – à lui, à ce frère . Deuil qui se prépare, sur les hautes vagues atlantiques, sous les Alisées immobiles, sur le Maroni et ses bras tendus dans une forêt amazonienne des origines ...

Livre bâti de remous, de murmures recherche sur l'horizon des océans, du dedans de soi amateurs de croisières C , s'abstenir . A-t-il, au bout retrouvé son frère ? La fin du récit ouvre d'autres portes ...

 

Jean François JOUBERT : DESIRS D'ILES – éditions Edilivre / coup de cœur

www.refletsdutemps.fr/index.php/thematiques/culture/litterature/item/a-propos-de-desirs-diles-de-jean-francois-joubert


Back
Top